Quelles sont les propriétés reconnues du CBD ?

Publié le : 30 mai 20224 mins de lecture

La science moderne met de plus en plus en lumière les processus de guérison du corps humain sous l’influence de composés chimiques naturels. Ce n’est qu’au cours des 10 dernières années que le nombre d’études prouvant l’utilité thérapeutique du cannabidiol CBD a augmenté au point de permettre d’en parler librement aujourd’hui, sans risquer d’être accusé de manquer de recherches pertinentes justifiant les opinions, exemples et affirmations présentés. En ce qui concerne le CBD, les propriétés de ce cannabinoïde sont aujourd’hui suffisamment connues pour être discutées et écrites librement.

Réduit le risque d’obésité et de diabète

Le pourcentage de personnes obèses parmi les utilisateurs de cannabinoïdes est inférieur d’un tiers, et ce malgré le fait que l’un d’entre eux (le THC) est associé à une augmentation de l’appétit. En revanche, une étude israélo-américaine dans le cadre d’un essai clinique de phase 2 sur l’homme a indiqué que le CDB favorise la perte de poids en convertissant le tissu adipeux blanc en tissu adipeux brun tout en maintenant une production d’insuline et un métabolisme des sucres normaux.

L’excès d’insuline favorise la transformation des sucres en tissu adipeux, ce qui conduit finalement à l’obésité. Les recherches en cours dans ce domaine pourraient montrer que la fonction régulatrice que les cannabinoïdes exercent sur l’insuline pourrait représenter une percée dans la prévention de l’obésité et du diabète de type 2. Vous souffrez de l’obésité et vous êtes à la recherche d’un grossiste en CBD ? En ligne, vous trouverez tout ce que vous aurez besoin !

Propriétés anti-cholestérol du CBD

Les personnes qui consomment des cannabinoïdes ont des niveaux plus élevés de cholestérol HDL-C, appelé « bon cholestérol », par rapport à celles qui ne le font pas. Des études ont également montré que les personnes qui fournissent des cannabinoïdes à leur organisme ont des taux plus faibles de cholestérol LDL-C, appelé « mauvais cholestérol ».

Un nombre croissant de preuves suggère que le système endocannabinoïde joue un rôle critique dans la pathologie de l’athérosclérose. Face à l’inflammation qui accompagne l’athérosclérose, l’activité des récepteurs CB2 du système endocannabinoïde augmente, ce qui permet aux cannabinoïdes endogènes anandamide et 2-AG de minimiser ses niveaux. Le récepteur CB2 est stimulé de manière très similaire par les cannabinoïdes, y compris le cannabidiol CBD.

Propriétés antioxydantes et anticancéreuses du CBD

Une étude réalisée en 2012 sur des modèles animaux a montré que l’administration de CBD réduit considérablement le risque de cancer de la prostate. Des études montrent également que le THC inhibe la croissance de tumeurs telles que l’adénocarcinome du foie.

D’autre part, en 2015, des chercheurs ont analysé les données médicales de plus de 84 000 résidents masculins de Californie et ont découvert une corrélation indiquant que ceux qui prenaient des cannabinoïdes avaient jusqu’à 45 % moins de risques de souffrir d’un cancer de la vessie.

Sève de bouleau : quels bienfaits sur la santé ?
Comment rester en forme pendant et après l’été ? Nos conseils

Plan du site